Contemplations

LA PREMIERE COLLECTION

RACONTÉE PAR ALEXIA NOKOVITCH

Je me suis souvent demandée, pourquoi "instant" ne s'écrivait pas instemps.

 
 

Ceux où l'on marque l'ar-rêt, pour laisser courir nos sens.

Ceux,

où j'ai vaincu le temps.

Ceux aussi, où j'ai lâché prise,

Prise ou éprise de folie.

Crédits photos: Oscar Jaouen©

Remerciements à l'ASFAP Gallery & l'artshop Dezzig